Le café racer


Le Cafe Racer ou le style rétro moto par excellence

 

Qui n’a jamais salivé devant une moto rétro du style Cafe Racer ? Ce look intemporel et indémodable n’a pas encore fini de faire de lui. Et pour les aficionados de la customisation ancienne et authentique en matière de deux-roues, l’esprit cafe racer est le style à adopter par excellence !

 

 1Le Cafe Racer, la culture d’un mythe

La culture Cafe Racer a vu le jour à la fin des années 50 à Londres. L’Ace Café a abrité les débuts de ce style légendaire, le trajet de trois riders à travers les continents en pilotant une Continental GT ayant alimenté le mythe. C’est ainsi qu’est né l’esprit pour lequel les motos ont été conçues pour rider, et surtout pas pour entretenir une quelconque image ou pour faire un show. Les courses anglaises de motos pour aller d’un café à un autre, le plus rapidement possible fut donc à l’origine de ce style désormais indémodable.

 

 

2La culture Cafe Racer de nos jours

Si à ses débuts, la culture Cafe Racer faisait référence à ses fameuses courses anglaises, aujourd’hui cette mention a désormais pris une nouvelle ampleur. En effet, le mouvement rassemble sous son aile tous les amoureux de motos japonaises, italiennes et anglaises qui datent des années 50 jusqu’aux années 70. Le terme Cafe Racer est alors utilisé pour désigner les machines et les motards qui se distinguent par un style unique.

 

 

3La moto Cafe Racer, c’est quoi ?

Une moto Cafe Racer c’est surtout un engin auquel il a été supprimé le maximum d’éléments superflus (selle monoplace, guidon en bracelet,…). Ainsi, la vitesse est favorisée au détriment du confort, en privilégiant un look plutôt épuré et vintage. Les modifs sont alors plutôt orientées vers une meilleure maniabilité de la machine, et aussi vers une meilleure puissance de son moteur.

 

 

4Et l’esprit Cafe Racer ?

Les motards de l’univers Cafe Racer entendent se démarquer des motards au guidon d’une Harley ou encore d’une moto japonaise moderne. Leur style se veut unique et à la place d’une boisson alcoolisée, ils préfèrent sillonner les cafés pour siroter justement, un café. Ce qui fait toute leur différence par rapport aux Choppers américains pour lesquels l’alcool tient une place prépondérante.